La vigne renaît en Sud Touraine !

Au 19ème siècle, il y avait plus de 10 000 hectares de vignes dans le Lochois. Les ceps ont peu à peu disparu, en grande partie à cause du phylloxera. Des couples de passionnés relancent cette activité qui fait partie du patrimoine gastronomique de Touraine. Zoom sur trois duos de vignerons.

Domaine de la Grenadière à Montrésor

Entre vignes et tourisme

Faire renaître la vigne à Montrésor, c’est le pari un peu fou mais réussi de Thierry Touratier ! Depuis 2014, il bichonne les pieds de vigne qu’il a patiemment plantés aux portes de ce joli bourg pittoresque estampillé parmi les plus beaux villages de France. Sauvignon rose, pinot noir et grolleau sont les cépages qu’il cultive en bio dans son domaine de 1,5 hectares. Son activité viticole est aussi (et surtout !) un prétexte pour partager son expérience et sa passion avec les visiteurs au cours de balades conviviales. Développer une activité touristique autour de la vigne est l’un des projets cher à Thierry et Nelly son épouse. Le couple propose également des hébergements insolites sur le domaine. Les idées fourmillent, les premières cuvées ont été élevées. La vigne est leur fil d’Ariane pour contribuer à l'enrichissement de l’offre touristique de Montrésor.

 

 

Nelly et Thierry Touratier
Domaine de la Grenadière
37460 Montrésor 
Téléphone : 06.85.47.37.62
Site web : www.lagrenadieredemontresor.com

 

Domaine des Folies Douces à Chemillé-sur-Indrois - Le Clos des Chartreux

Faire revivre les parcelles des Chartreux du Liget

Voilà un domaine qui porte bien son nom ! Alison Clément et Benoist Dumergue se dévouent corps et âme pour faire revivre 9 hectares de vieilles vignes laissées à l’abandon depuis plusieurs années. Sur une colline, dans le hameau de la Fournerie à Chemillé-sur-Indrois,  les ceps de vignes, libérés des ronces qui envahissaient tout, respirent à nouveau.

Historiquement, le lieu était familier aux frères de la Chartreuse du Liget puisque leurs raisins s’y gorgeaient de soleil déjà au 14ème siècle ! Le couple, installé ici depuis 2018,  connait bien le travail de la vigne et s’était lancé le défi de produire une première cuvée en 2019. Plusieurs cépages s’épanouissent - sauvignon, chenin, cot, pinot noir, meunier ou gris- et ils envisagent de planter d’autres variétés, toujours en bio. Ils pratiquent les vendanges solidaires qui permettent de récolter -outre le raisin- des fonds pour les associations participantes. Le travail ne manque pas mais leur enthousiasme et leur courage donne juste envie de se retrousser les manches pour les aider !

 

 

Domaine les Folies Douces
Alison Clément et Benoist Dumergue
11 la Fournerie
37460 Chemillé sur Indrois
Téléphone : 06 72 77 04 20

Retrouvez leur projet ici.

 

De la vigne à Loches

Des champignons au raisin

Après la culture du champignon et de céréales qu’ils développent depuis une dizaine d’années, Sophie et Stéphane Crépin nourrissaient depuis quelques années le projet d'avoir des vignes. Leur vœu s’est réalisé en 2018 avec l'acquisition de 1,5 hectare à deux endroits différents : une parcelle sur le plateau de Mauvières à Loches et l’autre à Chambourg-sur-Indre.

Deux endroits où la vigne poussait déjà autrefois en abondance. Ils ont sélectionné trois cépages, le chenin, pour faire du blanc, le pinot noir et le pinot d’Aunis, pour le rouge. La première vendange en attendue en 2021, le temps que la vigne s’installe dans ce sol argilo-calcaire, parfaitement adapté à leur culture. Ils sont en bio, comme leurs collègues, pour que la renaissance de la vigne s’inscrive dans une démarche soucieuse de l'environnement et des hommes.

 

 

Sophie et Stéphane Crépin
GAEC Saint-Paul
73, rue Saint Jacques
37600 Loches
Téléphone : 06.08.15.10.38

En attendant les premières dégustations, pour découvrir leur production de champignons, c'est ici.

Commentaires
Laisser un commentaire