}

Récolte du safran au Grand-Pressigny

09/10/2017

On imagine souvent que les épices viennent de contrées lointaines sans se douter que certaines poussent à côté de chez nous. C’est le cas du safran qui illumine à l’automne le jardin du producteur James Gassiot au Grand-Pressigny.

Je m’attendais à voir un immense champ de fleurs et c’est dans son jardin à côté du potager que  j’ai découvert le crocus sativus, le bulbe qui produit le  safran. Les fleurs, presque à ras de terre, sont assez petites et forment un joli tapis mauve. A l’intérieur se trouve « l’or rouge » 3 stigmates d’un rouge éclatant qui contraste avec la couleur des corolles. 

Chaque bulbe ne fleurit qu’une fois pendant 48h et la floraison dure environ 6 semaines de septembre à octobre. J’imagine assez vite la charge de travail que cela représente chaque jour ! Et là Monsieur Gassiot me regarde avec un sourire malicieux et me présente la  « saframobile » !!! C’est le véhicule qu’il a imaginé et conçu pour cueillir les fleurs sans avoir à se baisser et à se relever aussi…Elle est constituée d’une modeste chaise en bois avec des casiers sur les côtés pour y loger des paniers. Cette chaise toute simple s’adapte sur des rails installés dans le jardin.  Il suffit de cueillir les fleurs de chaque côté sans fournir trop d’effort en reculant avec ses pieds. Génial, non ? James Gassiot m’apprend que pour avoir 1 kilo de safran il faut ramasser environ 120 00 à 160 000 fleurs ! On comprend alors mieux l’intérêt de cette invention!

J’aperçois des racines blanches qui sortent de terre : ce sont les crocus qui seront en fleurs le lendemain. Après la cueillette, le travail n’est pas terminé mais là pas de machine miracle pour extraire les filaments qu’il faut séparer de la fleur d’un coup d’ongle. Comme j’ai envie de goûter le safran frais, Monsieur Gassiot m’en donne un. Il y a un goût légèrement amer en fin de bouche. Le séchage est effectivement nécessaire! Il se fait soit au four ou au soleil. Même sec, il conserve sa magnifique couleur rouge et sera mis dans des sachets contenant 1/2 gramme!!! Là encore, Monsieur Gassiot m'épate avec sa mini pelle en bois fait maison qui permet de ne pas perdre un seul filament. Le safran est vraiment une épice précieuse ! Je suis ravie de cette balade qui me donne envie de cuisiner un poisson avec une bonne sauce safranée en rentrant. 

Pour continuer à flâner

Faire un tour à la Foire au Safran de Preuilly sur Claise le 3ème samedi de février

Déguster des plats à base de safran au Restaurant de l’Image à Preuilly sur Claise

Visiter le Château-Musée de la Préhistoire au Grand-Pressigny

Infos pratiques
James Gassiot
28 rue des réaux
37350 le Grand-Pressigny
Tél : 02 47 94 90 31

Commentaires
Laisser un commentaire